Neighbourhood Watch Bulletin for 2019-11-11

This week’s topics:

  • Aleksa Jovanovic is missing
  • Phone scam
  • Missing persons cases

If you’re interested in helping out, see our Neighbourhood Watch Page.

– Alex

—– Forwarded Message —–
Subject: Neigbhourhood Watch Bulletin for November 11
Date: Mon, 11 Nov 2019 13:13:07 -0500
From: Dawn Neilly <wellingtoncpc@gmail.com>

Le français suit

1. Aleksa Jovanovic is missing

The Ottawa Police Service is asking the assistance of the public in locating a missing person, Aleksa JOVANOVIC (16 yrs old). Aleksa was last seen by his family on Maple Ridge Drive in Barrhaven at 6:30 pm on Saturday, November 9. He left his home on his bicycle and has not returned.

He is described as a white male, 6’1″, 160 pounds with short brown hair. Last seen wearing a red and white Houston Rockets hat, light grey track paints, black Colombia jacket, black shoes, and a black sac-like backpack with NBA written on it.

Aleksa’s bicycle is a Yukon Giant, dark blue with blue and white stripes; reflectors on front and rear. He also has a blue bike helmet.

Anyone with information is asked to contact the Ottawa police at 613-236-1222, extension 7300.

2. Phone scam

The Ottawa Police Organized Fraud Unit is warning the community about a recent phone scam that is being reported in Ottawa and across the country.

The fraudulent phone calls are coming to both cell phone and land lines and may display the phone number of a legitimate government agency. The recorded message when the phone is answered claims that it is ‘Service Canada’ calling and that there has been a crime committed with ‘your social insurance number (SIN) and to press “1” to avoid prosecution’.

Police are urging Ottawa residents not to press 1 and to simply hang up. People who have continued with the call have been directed to purchase gift cards or bitcoins in order to avoid prosecution. Financial losses have ranged from $3000 to $15,000.

With regards to this and similar type of calls, police advises that:

  • No government agency will demand or accept payment in Bitcoin or gift cards;
  • Never give out personal or banking information over the telephone unless you are absolutely sure of who you are giving it to (do not release your PIN to anyone);
  • Do not rely on your phone’s call display option to validate who you are actually speaking with, as fraudsters can spoof phone numbers.

With regards to this specific false “Service Canada” calls, police would also like to advise that these are robocalls and that the caller does not know any information about you. They will only know your SIN if you provide it to them. More information is available with Service Canada.

For more information on this and other frauds, please follow @FraudOttawa or visit our website.

3. Missing persons cases

I’m Constable Linda Nethercott and I work in the Missing Persons Section at Ottawa Police Service.

Missing persons cases can be understandably emotional; families and friends are worried about their loved one and concerned for their safety and well-being.

What is involved in an investigation? First of all, I want to clarify, you do not have to wait 24 hours to report someone missing.

It should also be noted that not all missing persons cases are made public for various reasons, including the protection and privacy of the individual. Investigative leads are often followed up before we seek public assistance.

It is police and the family who work together to determine if/when we need help from the public in any missing persons investigation. At that point, a news release is sent out and information shared across all of our social media channels.

While each case is taken seriously, there are several factors that can make a missing persons case more urgent:

  • Weather conditions
  • State of dress as it pertains to weather conditions
  • Mental state of mind
  • If medications are required
  • Information to indicate a missing person’s safety is at risk
  • Age of the missing person

In 2018, 42.5% of missing persons files involved subjects under 18 years.

Missing Children

When dealing with missing kids, the more information that can be provided, the better chance we have to bring a missing child home safely.

I often get asked by parents and guardians, what can I do to help you find my missing youth? And When is an Amber Alert issued?

Gathering information at the time of the disappearance can be stressful, emotional and time-consuming for parents and guardians. Police recommend maintaining an up to date list with the following information to assist with the search should your child go missing.

  1. Know what your child’s favourite places are in the community. Do they like to spend time at a specific mall, recreation centre, park or restaurant?
  2. Always have available a clear, updated photo and description of your child;
  3. Prepare a list of updated medical conditions and prescribed medication for your child so that police are aware if your child is at a higher risk;
  4. Find out who your child likes to spend time with. Create a list of names, phone numbers and addresses of friends and associates. Missing youth will often reach out to their friends when they are not at home.
  5. Prepare a list of family members and other adults that your child might reach out to in a time of need.
  6. Find out what social media accounts your child is using. Obtain user names, profiles and passwords. Be aware that kids will often have more than one account for the same social media platform.
  7. If your child has access to a bank account, collect that information including account numbers.

There may be something going on in your child’s life that makes them more vulnerable or prone to run away. Runaway kids are often feeling overwhelmed and having someone to reach out to can help. There are resources that can assist them if they are going through a difficult time.

Know and share with your kids the resources in your community that provide them support such as those listed below.

– Kids’ Help Phone https://kidshelpphone.ca/

– YSB 24hr Crisis Line https://www.ysb.ca/services/ysb-mental-health/24-7-crisis-line/

Amber Alerts

The Ontario AMBER Alert Program is a voluntary, co-operative plan between radio and television stations, the Ministry of Community and Correctional Services, Ministry of Transportation, Ontario law enforcement agencies and other partners. Find out more about the guidelines and how the program works on the OPP website.

For more information on missing kids visit https://missingkids.ca/ and our Crime Prevention information for parents.


1. Arnaque téléphonique

L’Unité des fraudes organisées du Service de police d’Ottawa tient à aviser la collectivité d’une récente arnaque téléphonique qui a été signalée à Ottawa et à travers le Canada.

Ces appels frauduleux touchent tant les téléphones filaires que les cellulaires et peuvent afficher le numéro de téléphone d’un organisme gouvernemental légitime. Le message enregistré que l’on entend si l’on répond prétend que « Service Canada » vous appelle au sujet d’un crime commis à l’aide de votre numéro d’assurance sociale (NAS), et que vous devez faire le « 1 » pour éviter d’être poursuivi en justice.

La police conseille fortement aux résidents d’Ottawa de ne pas faire le « 1 » et de tout simplement raccrocher. Les gens qui ont gardé la ligne ont reçu l’ordre d’acheter des cartes-cadeaux ou des bitcoins pour éviter d’être poursuivis. Les victimes ont essuyé des pertes financières allant de 3000 à 15 000 dollars.

En ce qui concerne ces appels, et d’autres appels semblables, la police tient à faire savoir que :

  • Aucun organisme gouvernemental n’exigerait ou n’accepterait un paiement en bitcoins ou sous forme de cartes-cadeaux;
  • Ne faites jamais part de renseignements personnels ou bancaires au téléphone à moins d’être absolument certains de la personne à qui vous les transmettez (ne divulguez pas votre NIP à qui que ce soit);
  • Ne vous fiez pas sur l’option d’affichage de votre téléphone pour confirmer l’identité de votre interlocuteur, puisque les fraudeurs peuvent usurper un numéro de téléphone.

Quant à ces faux appels de « Service Canada » particuliers, sachez qu’il s’agit là d’appels automatisés, et que l’appelant ne détient pas de renseignements à votre sujet. Ils ne peuvent connaître votre NAS que si vous leur révélez. Pour de plus amples renseignements, consultez le site de Service Canada.

Pour en savoir plus sur cette arnaque ainsi que sur d’autres types de fraudes, suivez @FraudOttawa sur Twitter ou consultez notre site web, où vous trouverez d’autres conseils.

2. Les affaires de personnes disparues

Je suis l’agente Linda Nethercott du Service de police d’Ottawa, et je travaille au sein de la Section des personnes portées disparues.

Les affaires de personnes disparues, on le comprend, peuvent être chargées d’émotion; les familles et les amis s’inquiètent de l’être cher et se préoccupent pour sa sûreté et son bien-être.

Qu’est-ce qui entre en jeu lors d’une enquête? Avant tout, je tiens à clarifier qu’il n’est pas nécessaire d’attendre 24 heures avant de signaler une disparition.

Il faut noter que les dossiers de personnes portées disparues ne sont pas toutes rendues publiques, pour diverses raisons, notamment la protection et la vie privée de l’individu en question. Des pistes d’enquête doivent souvent être explorées avant de solliciter l’aide du public.

Ce sont la police et la famille qui s’entendent à déterminer si, et à quel moment, l’on a besoin de l’aide du public dans une affaire de personne disparue. Le cas échéant, un communiqué est publié et des renseignements sont partagés avec tous nos réseaux de médias sociaux.

Même si chaque cas est considéré avec le plus grand sérieux, plusieurs facteurs peuvent faire d’une disparition particulière une situation plus urgente :

  • La météo
  • Leur tenue vestimentaire, relativement au temps qu’il fait
  • État de santé mentale
  • Si des médicaments doivent être pris
  • La sûreté de la personne disparue est menacée
  • L’âge de la personne manquant à l’appel

En 2018, 42,5% des cas de personnes disparues mettaient en cause des sujets âgés de moins de 18 ans.

Les enfants portés disparus

Lorsqu’il s’agit d’enfants portés disparus, plus on dispose de renseignements, meilleures sont les probabilités de ramener l’enfant sain et sauf à la maison.

Les parents et les tuteurs me demandent souvent : « que puis-je faire pour vous aider à retrouver mon enfant? » Et « quand une alerte Amber est-elle émise? »

La collecte d’information en cas de disparition peut être, pour parents et tuteurs, une expérience éprouvante, pénible et qui prend du temps. La police conseille de tenir une liste à jour des renseignements suivants pour faciliter les recherches si votre enfant devait manquer à l’appel.

  1. Sachez quels sont les endroits de prédilection de votre enfant dans la communauté. Aime-t-il fréquenter un centre commercial, un centre récréatif, ou un restaurant particulier?
  2. Disposez toujours d’une photo nette et récente de votre enfant, ainsi que son signalement ;
  3. Dressez une liste, et tenez-là à jour, des problèmes médicaux de votre enfant et des médicaments qui lui sont prescrits, afin que les policiers soit au courant du risque plus élevé que court votre enfant;
  4. Renseignez-vous sur ceux que votre enfant aime fréquenter. Dressez une liste de noms, de numéros de téléphone et d’adresses d’amis et de connaissances. Lorsqu’ils ne sont pas à domicile, les enfants feront souvent appel à leurs amis.
  5. Rédigez une liste des membres de la famille et d’autres adultes vers qui votre enfant pourrait se tourner en cas de détresse.
  6. Sachez quels comptes de médias sociaux votre enfant utilise. Obtenez ses noms d’utilisateurs, de profil et mots de passe. Sachez bien que les jeunes disposent couramment de plus d’un compte par plateforme de média social.
  7. Si votre enfant a accès à un compte bancaire, recueillez les renseignements s’y rapportant, y compris les numéros de compte.

Il peut se passer quelque chose dans la vie de votre enfant qui le rend plus vulnérable ou porté à s’enfuir. Les fugueurs se sentent souvent dépassés par les événements, et le fait d’avoir une personne disposée à les écouter peut les aider. Il y a des ressources pouvant leur prêter main-forte s’ils traversent une passe difficile.

Tenez-vous au fait des ressources de soutien offertes dans votre communauté et partagez ces renseignements avec vos enfants. En voici quelques exemples :

– Jeunesse, j’écoute https://jeunessejecoute.ca/

– Ligne de crise 24/7 du BAJ https://www.ysb.ca/fr/services/sante-mentale/ligne-de-crise/

Le Programme d’alerte AMBER

Le Programme d’alerte AMBER de l’Ontario est un partenariat volontaire entre des stations de radio et de télévision, le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels, le ministère des Transports, les forces de l’ordre et d’autres partenaires.

Pour plus d’informations sur les enfants portés disparus, consultez le : https://missingkids.ca/ et nos conseils pour parents.

2 responses to “Neighbourhood Watch Bulletin for 2019-11-11

  1. That missing person has been found Alex. Deceased, unfortunately.

    KELLY EGAN CITY COLUMNIST
    T 613.726.5896 1101 BAXTER ROAD OTTAWA, ON K2C 3M4

  2. Sorry to hear that, but thanks for the update.